EACEA
Agence Exécutive Education, Audiovisuel et Culture

Service tools

Navigation path

  •  Imprimer

Tempus IV (2007-2013): Vue d'Ensemble du Programme

Introduction

Tempus est un programme financé par l’Union européenne qui contribue à la modernisation de l’enseignement supérieur dans les pays partenaires de l’Europe de l'Est, d’Asie centrale, des Balkans occidentaux et de la région méditerranéenne. Le programme Tempus favorise la coopération institutionnelle en se concentrant sur la réforme et la modernisation des systèmes d’enseignement supérieur dans les pays partenaires. 

Il promeut également la convergence volontaire des systèmes d’enseignement supérieur des pays partenaires avec les initiatives européennes. S’agissant des Balkans occidentaux, Tempus contribue également à la préparation des pays candidats et des candidats potentiels à leur participation future au programme d’actions intégrées pour l’éducation et la formation tout au long de la vie.

En plus de la coopération institutionnelle, Tempus favorise également les échanges entre personnes. Tempus soutient des consortia d’institutions composés principalement d’universités ou d’associations d’universités. Des partenaires non académiques peuvent également faire partie d’un consortium.

La mise en œuvre de Tempus est coordonnée avec celle du programme Erasmus Mundus qui propose des bourses d’étude aux étudiants des pays tiers leur permettant de suivre des masters et des doctorats de haut niveau partout dans l’UE.

Contexte

La Commission considère l’enseignement supérieur comme une priorité essentielle dans le cadre de ses activités de coopération avec les pays voisins. Le programme Tempus, le programme européen le plus ancien dans ce domaine, principalement axé sur la coopération entre établissements d’enseignement supérieur, est entré dans une nouvelle phase pour la période 2007-2013. Depuis ses débuts en 1990, la coopération universitaire, grâce au programme Tempus, a permis avec succès de renforcer les capacités institutionnelles en matière d’enseignement supérieur des pays partenaires, de développer des partenariats universitaires durables et de favoriser la compréhension mutuelle entre les milieux universitaires de l’Union européenne et les pays partenaires.

Dans les pays partenaires en particulier, les établissements d’enseignement supérieur sont actuellement confrontés à des défis d’envergure ayant trait i) à des changements démographiques importants liés à l´augmentation du nombre de personnes ayant potentiellement accès à l’enseignement supérieur, à la structure par classe d´âge, aux flux migratoires, ii) à une concurrence internationale accrue qui entraîne un changement significatif dans la répartition des pouvoirs économiques au niveau mondial, iii) aux évolutions scientifiques et technologiques et en particulier l’importance croissante des enjeux liés à l’innovation dans les domaines organisationnels et sociétaux, et enfin iv) aux problématiques des sociétés en transition (cohésion sociale, droits de l’homme, etc.).

Les établissements d’enseignement supérieur sont des acteurs clés pour réussir le passage vers une économie et une société basées sur la connaissance puisqu´ils assurent la formation des futures générations de dirigeants. Ce sont des réservoirs d'expertise et des lieux de développement des ressources humaines. Les établissements d’enseignement supérieur sont également d’importants facteurs de croissance et de compétitivité et jouent un rôle capital dans l'agenda de réformes des États membres et des pays partenaires.

Voir aussi:

Objectifs

L’objectif général de Tempus est de contribuer à la création d’un espace de coopération dans le domaine de l’enseignement supérieur entre l’Union européenne et les pays partenaires du voisinage.

Le programme Tempus vise à:

  • promouvoir la réforme et la modernisation de l’enseignement supérieur dans les pays partenaires;
  • améliorer la qualité et la pertinence de l’enseignement supérieur par rapport au monde du travail et à la société dans les pays partenaires;
  • accroître le potentiel des établissements d’enseignement supérieur des pays partenaires et de l’UE, notamment en matière de coopération internationale en les aidant à se moderniser,
  • et à s’ouvrir sur le monde du travail et la société afin de:
    • surmonter la fragmentation des systèmes d´enseignement supérieur entre les pays et  au sein même des pays;
    • favoriser l’interdisciplinarité et la transdisciplinarité au sein des facultés et des universités;
    • améliorer l’employabilité des diplômés;
    • renforcer la visibilité et l’attrait de l’espace européen de l'enseignement supérieur dans le monde;
  • encourager le développement mutuel des ressources humaines,
  • améliorer la compréhension mutuelle entre les peuples et les cultures de l’UE et des pays partenaires.

Gestion du programme

La supervision des activités du programme Tempus est placée sous la responsabilité formelle de deux directions de la Commission Européenne, la Direction Générale Développement et Coopération – EuropeAid (DEVCO) et la Direction Générale pour l'Elargissement (ELARG), dans le mesure où l'une et l'autre allouent directement des fonds à l'Agence Executive pour gérer le Programme.

En ligne avec le mandat qui leurs a été confié, le Service Européen d'Action Extérieure (EEAS) contribue aux orientations stratégiques du Programme et la Direction Générale pour l'Education et la Culture (EAC) apporte son expertise et facilite les liens avec les politiques de réforme de l'enseignement supérieur dans l'UE. En conséquence, ces deux directions sont également associées à la mise en oeuvre du programme Tempus.

Sources de financement

Chaque année, le programme reçoit un financement provenant des instruments financiers suivants:

  • Instrument d’aide de préadhésion - IAP (pour les propositions concernant les pays partenaires Tempus situés dans les Balkans occidentaux). L’IAP est l’instrument financier communautaire qui prépare l'adhésion des pays candidats ou des pays candidats potentiels, à savoir les pays des Balkans occidentaux et la Turquie. L’aide fournie se base sur les "partenariats européens" des pays candidats potentiels et les "partenariats pour l’adhésion" des pays candidats. Ayant vocation à être un instrument souple, l’IAP dispense une aide qui dépend des besoins et des progrès réalisés par les pays bénéficiaires, tels qu’ils résultent des évaluations et des rapports annuels de la Commission.

  • Instrument européen de voisinage et de partenariat - IEVP (pour les propositions concernant les pays partenaires Tempus situés dans les zones de voisinage au Sud et à l'Est de l’UE). L’IEVP apporte un soutien financier aux pays relevant de la Politique Européenne de Voisinage (PEV) plus la Russie. La PEV cherche principalement à faire valoir l’intérêt mutuel de l’UE et de ses voisins et fait la promotion de l’état de droit, de la stabilité démocratique et de la prospérité – prospérité, sécurité et stabilité – dans l’ensemble du voisinage de l’Union européenne élargie. L’IEVP est un instrument s'inscrivant dans le cadre des accords bilatéraux en vigueur entre l'UE et les pays voisins.

  • Instrument de financement de la coopération au développement (pour les propositions concernant les pays partenaires Tempus en Asie centrale). Dans le cadre de cet instrument, l'UE finance des mesures visant à promouvoir la coopération géographique avec les pays en développement qui se trouvent sur la liste des pays bénéficiaires de l’aide du Comité d’aide au développement (CAD) et de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Cet instrument vise à améliorer l’aide au développement dont les principaux objectifs sont la réduction de la pauvreté, un développement économique et social durable ainsi que l’insertion harmonieuse et progressive des pays en développement dans l’économie mondiale.

 

Dernière mise à jour: 12/12/2013  Imprimer | Haut de page