EACEA
Agence Exécutive Education, Audiovisuel et Culture

Service tools

Navigation path

  •  Imprimer

eFocus Education février 2013

Klaus Haupt

Dans les coulisses des programmes UE

Travailler avec des partenaires n’appartenant pas à l’UE

Bien que les programmes présentés ci-dessus soient gérés depuis Bruxelles, leur portée mondiale nous amène à collaborer étroitement avec divers partenaires issus de pays non membres de l’UE. Les délégations de l’UE sont les yeux, les oreilles et la voix de l’UE auprès des autorités et de la population des pays d’accueil. Diverses associations contribuent activement à la promotion et à la représentation des programmes de l’UE dans le monde entier.

Klaus Haupt, chef d'unité pour le Programme Tempus à l’EACEA, explique comment fonctionne la collaboration entre son équipe et les bureaux nationaux Tempus.

Les délégations de l’UE

Cérémonie d’adieu aux étudiants Erasmus Mundus, organisée par la délégation de l’UE à Jakarta
Cérémonie d’adieu aux étudiants Erasmus Mundus, organisée par la délégation de l’UE à Jakarta

Présentes dans 130 pays du globe, les délégations de l’UE sont les yeux, les oreilles et la voix de l’UE auprès des autorités et de la population des pays d’accueil.

Elles jouent un rôle majeur dans la promotion des programmes de l’UE. Concernant les programmes d’enseignement supérieur, elles sont chargées d’informer les universités et les étudiants des opportunités qui leur sont offertes. Les délégations conseillent aussi la Commission et l’Agence de Bruxelles sur l’éligibilité des universités situées en dehors de l’UE et voulant participer à un projet au titre de ces programmes.

De nombreuses délégations organisent des réunions d’information spéciales destinées aux étudiants sélectionnés par Erasmus Mundus et sur le point de partir en Europe. Ces réunions permettent à ces derniers de rencontrer d’anciens étudiants prêts à partager leur expérience d’études et de vie en Europe et d’aborder diverses questions allant du choc culturel aux structures universitaires.

Les bureaux nationaux Tempus

Klaus Haupt, Chef d'unité pour le Programme Tempus, explique comment fonctionne la collaboration entre son équipe et les bureaux nationaux Tempus.

Qu’est-ce qu’un bureau national Tempus?
Les bureaux nationaux Tempus, plus communément appelés NTO, sont constitués d’une personne ou d’une équipe selon la taille du pays partenaire. Ces représentants sont nommés dans le cadre d’une coopération étroite entre le ministère de l’éducation local et la délégation de l’UE.

Réunion des NTO, septembre 2010
Réunion des NTO, septembre 2010

Quel est leur rôle?
Ils offrent un soutien local aux projets, sur le terrain. Lorsqu’un appel à propositions est publié, ils font la promotion du programme par le biais de campagnes et de journées nationales d’information. Ils utilisent leurs réseaux pour aider les institutions porteuses d’un projet à rechercher des partenaires à l’étranger. Comme ils connaissent très bien les institutions et politiques de leur pays d’accueil en matière d’éducation, ils sont invités à donner leur avis sur les candidatures pendant le processus de sélection. Les NTO contrôlent les projets en cours au moins deux fois pendant leur cycle de vie et peuvent suggérer des changements pour en améliorer l’efficacité. Ils peuvent aussi participer à l’organisation de conférences et de séminaires pour diffuser les résultats des études Tempus réalisées dans leur pays.

Pourquoi sont-ils nécessaires? Ce travail ne pourrait-il pas être pris en charge par l’EACEA?
Les NTO jouent un rôle très important. Dans les pays partenaires, les relations interpersonnelles sont souvent cruciales. Les NTO, qui connaissent parfaitement la politique de l’UE en matière d’éducation, jouent le rôle d’ambassadeurs du programme sur le terrain, pouvant l’adapter au contexte local. Ils collaborent étroitement avec le ministère pour définir les priorités du programme, et avec les délégations de l’UE pour garantir que les projets respectent bien ces priorités. Nombre d’entre eux travaillent pour le programme depuis plusieurs années. Grâce à leurs efforts et à leur engagement, ils sont devenu des partenaires de confiance.

Comment sont-ils financés?
Les NTO sont une ressource très rentable: les coûts de maintenance du réseau représentent moins de 1 % du budget de Tempus. 

Les associations d’études sur l’intégration européenne (ECSA)

ECSA Les associations d’études sur l’intégration européenne (ECSA) sont des partenaires du programme Jean Monnet dans de nombreux pays. Il s’agit d’un réseau qui chapote plus de cinquante associations nationales et rassemble des universitaires spécialisés dans les études sur l’intégration européenne. Leurs membres participent à des programmes de recherches internationaux, offrent une assistance technique et organisent des conférences. Leurs objectifs sont de promouvoir la recherche et l’enseignement de haut niveau dans ce domaine, d’encourager la coopération entre les universités et d’accroître la visibilité de leurs activités et de leurs ressources.

Les associations d’anciens et nouveaux étudiants

À l’origine, l'association d’anciens et nouveaux étudiants Erasmus Mundus (EMA) a été créé comme un réseau, une plateforme d’idées et un lieu de rencontre entre anciens et nouveaux étudiants permettant l’émergence de nouvelles initiatives. Elle continue de répondre aux besoins de ses membres par le biais de son site web, de son magazine et d’une gamme de réseaux axés sur la qualité de l’enseignement.

L’EMA ne se limite pas à servir ses membres. Grâce à ses actions régionales et nationales et par sa présence dans les salons de l’éducation, elle joue aussi un rôle clé dans la promotion et la représentation d’Erasmus Mundus sur la scène internationale.

OCEANS joue un rôle similaire pour les programmes européens de coopération en matière d’enseignement supérieur dans certains pays industrialisés (Australie, Canada, Japon, Nouvelle Zélande, Corée du Sud et États-Unis).

Anciens étudiants membres de l’EMA à un salon de l’éducation au Brésil

Anciens étudiants membres de l’EMA à un salon de l’éducation au Brésil


> eFocus Education sur le site EACEA

Dernière mise à jour: 21/02/2013  Imprimer | Haut de page