EACEA
Agence Exécutive Education, Audiovisuel et Culture

Service tools

Navigation path

  •  Imprimer

Thèmes prioritaires du programme «L’Europe pour les citoyens»

Dans le cadre de ce programme, la priorité est donnée à certains thèmes revêtant un intérêt particulier pour le développement d’une citoyenneté européenne active. La définition de thèmes favorisera également les synergies entre les projets axés sur des questions similaires et renforcera la visibilité et l’impact des activités soutenues et du programme en général. Les candidats au titre de ce programme sont invités à aborder dans leurs projets un ou plusieurs de ces thèmes prioritaires. Le programme est cependant ouvert aux projets innovants, partant de la base, qui ne relèvent pas de ces thèmes prioritaires.

Certains de ces thèmes seront pertinents pour l’ensemble de la période du programme et revêtiront dès lors un caractère permanent. La façon dont ces questions sont abordées sera toutefois déterminée par les événements ou développements spécifiques sur le terrain. Par conséquent, une priorité permanente peut également donner des indications sur les aspects sur lesquels l’accent sera mis pendant une période donnée.

Pour pouvoir réagir aux nouveaux sujets ou aux thèmes bien particuliers apparaissant sur l’agenda européen, des priorités annuelles présentant un intérêt au titre de ce programme et donc d’une durée limitée pourront être définies.

Thèmes permanents

La priorité sera accordée aux thèmes suivants dans le cadre du présent programme:

L’avenir de l’Union européenne et ses valeurs fondamentales
Compte tenu des importantes et rapides évolutions de l’Union européenne, les citoyens et les organisations de la société civile doivent participer à une réflexion approfondie et de longue durée sur l’avenir de l’Europe. Les chefs d’État et de gouvernement ont admis ce fait en 2005, en décidant de faire une pause pour réfléchir à l’avenir de l’Europe au lendemain de la suspension du processus de ratification de la Constitution. Afin de renforcer cette réflexion, la Commission a proposé le Plan D visant à renforcer le dialogue, le débat et la démocratie en Europe. Le programme «L’Europe pour les citoyens» est un instrument majeur dans ce contexte. Il peut servir à définir un dialogue structuré dans les sociétés afin de «favoriser l’adhésion des citoyens européens à l’Union européenne», comme indiqué dans les objectifs du programme.

La vision de l’avenir de l’Union européenne est par définition liée à ses valeurs fondamentales. Cette priorité permanente comprend par conséquent aussi le dialogue et les actions liés aux valeurs fondamentales, comme les droits humains, la tolérance, la solidarité et la lutte contre le racisme et la xénophobie.

Ce thème permanent sera alimenté par l’évolution du processus d’intégration européenne.

  • Les 50 ans du traité de Rome
    Le traité de Rome, signé le 25 mars 1957, était le tournant le plus important dans le processus d’intégration européenne. Le 50e anniversaire du traité sera inscrit à l’ordre du jour de l’UE tout au long de l’année 2007. Les projets visant à célébrer ce tournant historique et à réfléchir à ses conséquences pour la construction de l’Europe seront dès lors prioritaires en 2007.
     
  • Célébrations du 9 mai - La journée de l’Europe
    Afin de faire mieux connaître la construction de l’Europe, le présent programme vise à soutenir et à encourager les actions visant à associer les citoyens aux célébrations du 9 mai, la journée de l’Europe, contribuant ainsi au développement de l’identité européenne. Cette journée doit devenir un «rendez-vous habituel» entre l’Union européenne et ses citoyens.
     

Citoyenneté européenne active: la participation et la démocratie en Europe
La notion de «citoyenneté européenne active» est au cœur de ce programme. Il convient de poursuivre la réflexion sur cette notion de citoyenneté européenne active, mais aussi de développer des outils et des modèles adaptés à la participation active des citoyens dans la construction de l’Europe à tous les niveaux. Les questions liées à la citoyenneté européenne active, à la participation et à la démocratie constituent par conséquent une priorité permanente du présent programme. Ces questions seront dès lors abordées dans le cadre d’études et de réflexions, mais aussi de projets associant les citoyens et les organisations de la société civile.

Dialogue interculturel
Les élargissements successifs de l’Union européenne, la mobilité accrue suscitée par le marché unique, les flux migratoires, anciens et nouveaux, augmentent les relations entre les citoyens européens. Ceux-ci doivent par conséquent pouvoir réaliser leur potentiel dans une société davantage basée sur la solidarité. Il est essentiel de promouvoir la participation de chaque citoyen au dialogue interculturel par le biais d’une coopération structurée avec la société civile si l’on veut créer une identité européenne et mettre l’accent sur les différentes dimensions et les multiples facettes de l’appartenance à une communauté. Les citoyens européens doivent prendre conscience de l’importance de l’émergence d’une citoyenneté européenne active ouverte sur le monde, respectueuse de la diversité culturelle et fondée sur les valeurs communes de l’Union européenne.

Année européenne du dialogue interculturel 2008
2008 sera l’Année européenne du dialogue interculturel. Afin de renforcer l’impact de cette année, il est important de rassembler tous les programmes pertinents dans ce cadre dès 2007 pour pouvoir tirer pleinement parti de leurs résultats en 2008. Le programme «L’Europe pour les citoyens» a un rôle particulier à jouer dans ce domaine.

Le bien-être des gens en Europe: l’emploi, la cohésion sociale et le développement durable
Les sociétés européennes évoluent rapidement. Ainsi, des questions telles que la mondialisation, le passage à une économie de la connaissance, le changement démographique, l’immigration, l’individualisme croissant sont des défis que toutes doivent relever. Dans ce contexte, l’Union européenne a adopté une stratégie claire pour faire face à ces défis: l’«agenda de Lisbonne» définit l’objectif suivant pour l’UE: devenir l’économie de la connaissance la plus compétitive du monde.
Le programme «L’Europe pour les citoyens» encouragera les actions abordant ces questions, conférant une perspective européenne à la vie quotidienne des personnes et montrant comment l’UE peut améliorer leur bien-être dans un environnement en constante évolution.
 
Impact des politiques communautaires dans les sociétés
L’un des objectifs du programme est de rendre l’idée de l’Europe plus tangible pour ses citoyens. Un aspect essentiel dans ce cadre consiste à sensibiliser l’opinion publique aux résultats obtenus grâce aux politiques et actions européennes dans différents domaines stratégiques.

Le présent programme s’adresse aux organisations qui se fondent sur la solidité de leurs membres d'envergure paneuropéenne, et qui s’intéressent à des questions particulières. Elles sont en effet bien placées pour associer leurs membres et leur public à des projets et à des réflexions sur l’impact concret des politiques communautaires dans leurs domaines d’intérêt respectifs. Le programme doit dès lors encourager les actions qui donnent aux citoyens l’occasion de reconnaître ces réalisations, de les examiner, de les évaluer et de se forger une opinion sur celles-ci.

Priorités annuelles

Priorités du programme pour 2013

Les priorités du Programme pour l'année 2013 se concentreront sur la contribution aux objectifs fixés pour l'Année européenne des citoyens, via:

  • la sensibilisation aux valeurs et aux droits des citoyens de l'Union ainsi qu'aux opportunités offertes par l'UE;
  • l'amélioration de la participation des citoyens à la vie démocratique de l'Union européenne.
Le programme appuiera donc la promotion de la citoyenneté européenne et de la démocratie, englobant d'une part le développement de la compréhension de l'Union européenne, ses valeurs et ce qu'il apporte à la vie quotidienne des citoyens, et d'autre part, la responsabilisation des citoyens à jouer un rôle à part entière dans la vie démocratique de l'UE. Toute action du présent programme de travail doit respecter et doit être mise en œuvre en conformité avec les droits et principes énoncés dans la Charte des droits fondamentaux de l'Union européenne.

Priorité n° 1 – EU: valeurs, droits et opportunité  pour les citoyens

En 2013 des efforts supplémentaires devraient être mis en œuvre afin de favoriser la sensibilisation, la réflexion et le débat sur la pertinence et les implications des politiques de l'UE dans la vie quotidienne des citoyens et afin de supprimer les obstacles auxquels les citoyens européens sont toujours confrontés. Le programme "L'Europe pour les citoyens" est un outil important à cet égard et peut apporter une contribution précieuse afin d'accroître la sensibilité, la compréhension et la jouissance des valeurs, des droits et des opportunités créées par l'UE. Il est un moyen de favoriser la réflexion sur le coût de la non-Europe et de soutenir la préservation de la mémoire européenne.

Priorité n° 2 - La participation des citoyens à la vie démocratique de l'UE

L'engagement des citoyens sur des questions qui constituent des priorités politiques de l'Union européenne est un élément clé de la participation civique. L'engagement et la participation des citoyens sont particulièrement importants dans un contexte économique difficile et en vue des prochaines élections au Parlement européen. Le programme "L'Europe pour les citoyens" représente un outil précieux pour encourager les citoyens à partager leurs points de vue sur le programme politique et les actions concrètes proposées par les Institutions européennes et pour influer sur le contenu de l'ordre du jour (agenda setting) et sur la façon dont l'ordre du jour devrait être mis en œuvre. Une attention particulière devrait être accordée aux opinions des citoyens sur les conditions à mettre en place pour leur permettre de participer à l'élaboration d'une économie durable et solidaire ainsi qu'à leurs idées sur la façon d'améliorer la cohésion sociale. La société civile devrait également être invitée à contribuer davantage à l'élaboration d'un Espace européen de liberté, de sécurité et de justice. Les projets ont pour objectif de faciliter l'échange de points de vues et la présentation des résultats aux 'décideurs' sur les politiques européennes en cours et leur impact sur les situations locales ainsi que sur les questions locales ayant une dimension européenne.

 

En 2012, la priorité est accordée à deux thèmes généraux et fondamentaux:

  • d'une part, promouvoir la citoyenneté européenne et la démocratie, en ce compris une meilleure compréhension de l’UE, de ses valeurs et de son influence sur la vie quotidienne des citoyens;
  • d’autre part, soutenir l’intérêt actuel et direct des citoyens pour l’agenda politique européen.

Priorité n° 1 – Les citoyens et l’Union: valeurs, vie démocratique et affaires institutionnelles

La participation active des citoyens au débat et à la réflexion sur l’UE, ses objectifs politiques et ses valeurs est cruciale pour favoriser un sentiment d’appartenance et d’identité européenne. Le programme «L’Europe pour les citoyens» est un instrument majeur à cet égard et peut apporter une appréciable contribution au renforcement de la connaissance, de la compréhension et de la jouissance des valeurs et principes consacrés dans les traités européens.

Le traité ajoute aussi au rôle de l’UE dans le monde une nouvelle dimension, tout en apportant d’importants changements dans le fonctionnement des institutions de l’UE, des relations interinstitutionnelles et de l’interaction entre institutions européennes, parlements nationaux et citoyens. Le programme «L’Europe pour les citoyens» constitue un moyen important d’aider les citoyens à participer pleinement à la vie démocratique de l’UE. Renforcer la participation grâce au bénévolat notamment, promouvoir l’égalité des chances pour tous, instaurer un dialogue interculturel et contribuer à une société inclusive sont autant de thèmes à la base même d’une citoyenneté active incluant la participation à la vie politique.

Priorité n° 2 – Les intérêts des citoyens et les politiques européennes

L’engagement des citoyens dans les questions constituant les priorités politiques de l’Union européenne est un élément clé de la participation civique. Le programme «L’Europe pour les citoyens» représente un outil précieux pour sensibiliser les citoyens et les encourager à échanger leurs points de vue sur le programme politique et les actions concrètes proposés par les institutions européennes et à influencer les thèmes à l’ordre du jour (élaboration de l’agenda) et déterminer comment ce dernier peut progresser. Il convient d’accorder une attention particulière à la manière dont les citoyens et la société civile organisée perçoivent les compétences nécessaires pour contribuer à – et tirer profit de – une économie durable reposant sur la connaissance et la manière dont ils garantissent que celle-ci aille de pair avec la cohésion sociale.

En 2012, des efforts supplémentaires devront être consentis afin de sensibiliser et favoriser la réflexion et les débats en matière de pertinence et d’incidence des politiques européennes pour le quotidien des citoyens et de supprimer les derniers obstacles auxquels ceux-ci sont encore confrontés. Les thèmes abordés devront présenter un lien avec les questions figurant dans l’agenda européen, à savoir la gouvernance économique, le rôle des jeunes au sein du marché du travail et de la société, le changement climatique, l’énergie durable, la flexicurité, le transport, l’innovation et d’autres initiatives phares et objectifs de la stratégie Europe 2020. Les projets devront permettre l’échange d’opinions entre les décideurs concernés et la présentation à ces derniers des résultats des politiques européennes en cours et de leurs implications au niveau local ainsi que pour les questions locales à dimension européenne. L’attention doit également être accordée aux projets répondant aux objectifs de l’Année européenne du vieillissement actif et de la solidarité intergénérationnelle.

Priorités du programme pour 2011

  • Impliquer la société civile dans le débat, la réflexion, l'action et la sensibiliser à l'UE y compris aux conséquences de la mise en œuvre du Traité de Lisbonne en particulier au regard des droits des citoyens européens, en rendant la réalisation de la construction européenne plus visible au travers de la commémoration de la Journée de l'Europe le 9 mai.

  • Encourager les citoyens à jouer un rôle à part entière dans la vie démocratique de l'UE et exercer leur nouveau droit d'initiative; favoriser la participation active par le volontariat dans le cadre de l'année européenne du volontariat; et l'égalité des chances dans la vie politique.

  • Sensibiliser et mobiliser les intervenants, actifs dans l'atténuation des barrières culturelles, à réfléchir à la cohésion et à l'innovation sociale et à prendre part à l'année européenne du volontariat.

  • Incidences et conséquences de la situation économique actuelle et de la dimension sociale de la nouvelle stratégie Europe 2020 – impliquant la participation des citoyens et de la société civile, y compris les bénévoles, dans le développement de solutions locales adaptées et l'échange d'expériences sur celles-ci dans le contexte européen.

  • Sensibilisation, réflexion et échange de points de vues avec les décideurs de la pertinence et des conséquences des politiques locales de l'UE sur la vie quotidienne des citoyens, et ce compris la gouvernance, le changement climatique, l'énergie durable et les aspects économique de la stratégie Europe 2020, construites sur les résultats de l'Année européenne de lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale.

Priorités du programme pour 2010

  • L'avenir de l'Union européenne et de ses valeurs fondamentales. Les Célébrations de la Journée de l'Europe le 9 Mai dans le cadre du 60e anniversaire de la Déclaration Schuman joueront un rôle important au cours de l'année 2010.

  • La citoyenneté européenne active: la participation civique et la démocratie en Europe. L'accent sera mis sur le rôle des organisations de la société civile et les différentes formes de participation civique dans la vie démocratique de l'UE ainsi que sur l'égalité des chances dans la vie politique. En 2010, il sera également important de sensibiliser et de mobiliser les intervenants en vue de l'Année européenne 2011 du volontariat.

  • Le dialogue interculturel. Cette priorité permanente reste une question importante au cours de l'année 2010 d'autant plus qu'elle joue un rôle crucial dans la création d'un sentiment d'appartenance, de compréhension mutuelle et de solidarité. Solidarité et compréhension mutuelle sont des éléments fondamentaux d'une société socialement cohésive. Par conséquent, le dialogue interculturel sera particulièrement bien placé dans le cadre de l' Année européenne 2010 de lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale.

  • Bien-être des gens en Europe: emploi, cohésion sociale et développement durable. L'engagement des citoyens pour les grandes questions de société qui constituent des priorités politiques de l'Union européenne, tels que le changement climatique et l'énergie, la crise économique et l'immigration sont un aspect primordial de la participation civique. Faire face à des défis comme ceux-ci est essentiel pour réaliser la justice sociale et environnementale, car ils combinent les dimensions globales et locales et la solidarité avec les générations futures et présentes. En 2010, il sera particulièrement important de traiter de l'impact et des conséquences de la situation économique actuelle: impliquer les citoyens et la société civile dans l'élaboration de solutions adaptées aux conditions locales et échanger des expériences sur celles-ci dans le contexte européen.

  • Impact des politiques communautaires dans les sociétés. Le programme continuera de fournir une opportunité pour les citoyens européens à réfléchir sur les résultats obtenus au travers des politiques européennes et des actions dans divers domaines politiques. Les organisations bénéficiaires du programme "l'Europe pour les citoyens" représentent un précieux canal à travers lequel différents publics peuvent être impliqués dans la sensibilisation et la réflexion sur le résultat des politiques de l'UE dans leur domaine d'intérêt. Elles seront invitées à participer et à influencer les politiques actuelles et futures de l'UE.

Priorités du programme pour 2009

  • L'avenir de l'Union européenne et ses valeurs de base : Les célébrations de la chute du Mur de Berlin.

  • Citoyenneté européenne, participation et démocratie en Europe : Les élections du Parlement européen; La participation des femmes à la vie politique.

  • Suivi de l'Année européenne du dialogue interculturel 2008 : aspects structurants et méthodologiques.

  • Bien-être des personnes en Europe - emploi, cohésion sociale et développement durable: L'engagement citoyen au couer des grandes questions de société qui constituent les priorités politiques de l'Union Européenne, telles le changement climatique et l'énergie; Le sport, aux fins de la citoyenneté active et de l'inclusion socile dans le cadre du livre blanc sur le soport et de son plan d'action adopté par la Commission.

  • Impact des politiques communautaires sur les sociétés : Les défis de l'immigration ; L'année européenne de la créativité et de l'innovation en 2009.

 

Dernière mise à jour: 16/01/2014  Imprimer | Haut de page