EACEA
Agence Exécutive Education, Audiovisuel et Culture

Service tools

Navigation path

  •  Imprimer

Caractéristiques horizontales du programme «L’Europe pour les citoyens»

Les promoteurs de projets sont invités à tenir compte des caractéristiques horizontales suivantes, particulièrement importantes, dans la mise en œuvre de leurs projets au titre du programme «L’Europe pour les citoyens».

Valeurs européennes

La pleine adhésion des citoyens à l’intégration européenne et l’émergence de leur sentiment d’appartenance à l’Union européenne supposent que l’on mette l’accent sur les valeurs, l’histoire et la culture européennes communes. La liberté, la démocratie et le respect des droits humains, la diversité culturelle, la tolérance et la solidarité font partie de ces valeurs. Les promoteurs de projets sont invités à réfléchir à des moyens d’exprimer ces valeurs dans leurs projets. L’accent sera mis sur la lutte contre le racisme, la xénophobie et l’intolérance.

L’apprentissage informel en faveur de la citoyenneté européenne active

La Commission a identifié dix compétences clés que chaque citoyen doit acquérir. Les compétences interpersonnelles, interculturelles et sociales, ainsi que les compétences civiques, en font partie.

Ces compétences sont définies comme suit: elles comprennent toutes les formes de comportement devant être maîtrisées par un individu pour pouvoir participer de manière efficace et constructive à la vie sociale et professionnelle, notamment dans des sociétés de plus en plus diversifiées, et pour résoudre d’éventuels conflits. Les compétences civiques permettent à l’individu de participer pleinement à la vie civique grâce à la connaissance des notions et structures sociales et politiques et à une participation civique active et démocratique.

Le programme «L’Europe pour les citoyens» offre aux citoyens d’importants moyens d’acquérir des connaissances et des compétences, dans un contexte européen, via l’apprentissage informel et non formel. Par exemple, en préparant des rencontres multinationales de citoyens dans le cadre de jumelages de villes et en y participant, les citoyens acquièrent de nouvelles compétences pour dialoguer avec les personnes originaires de pays et d’horizons différents. En participant à des groupes de citoyens au niveau européen, les citoyens apprennent à mieux comprendre les questions européennes et seront probablement disposés à participer plus activement à la prise de décision démocratique à tous les niveaux.

Le bénévolat - une expression de la citoyenneté européenne active

Le bénévolat est une composante essentielle de la citoyenneté active: en donnant leur temps dans l’intérêt d’autrui, les bénévoles rendent service à leur communauté et jouent un rôle actif dans la société. Ils développent un sentiment d’appartenance à une communauté, ce qui renforce également leur sentiment d’adhésion à celle-ci. Le bénévolat est par conséquent un moyen particulièrement adapté pour développer la participation des citoyens dans leur société et sa vie politique. Les organisations de la société civile, les associations poursuivant un but d’intérêt général européen, les associations de jumelage de villes et les autres organisations participantes font souvent appel au bénévolat pour réaliser et développer leurs activités. Le présent programme accorde dès lors une attention particulière à la promotion du bénévolat.

La «transnationalité» et la dimension locale

La citoyenneté européenne active ne peut exister concrètement que dans un environnement qui dépasse la vision nationale. La «transnationalité» constitue dès lors une caractéristique importante de ce programme. Celle-ci peut s’exprimer de différentes manières:

  • Le thème du projet peut être transnational en abordant une question d’un point de vue européen ou en comparant différents points de vue nationaux. Les thèmes transnationaux de ce type peuvent être mis en œuvre en donnant la parole directement à des personnes d’origines nationales différentes ou ayant un point de vue original, transnational sur la question.
     
  • La transnationalité peut également résider dans la nature des promoteurs de projet: le projet peut en effet être développé et mis en œuvre par le biais d’une coopération entre plusieurs organisations partenaires issues de différents pays participants.
     
  • La transnationalité peut également être assurée en veillant à ce que le projet cible directement un public situé dans des pays différents ou originaire de pays différents, ou en diffusant les résultats du projet au-delà des frontières, atteignant ainsi indirectement un public européen.
     
  • Les promoteurs d’un projet sont encouragés à renforcer la dimension transnationale de leur projet, en combinant éventuellement les caractéristiques mentionnées plus haut. Cette dimension transnationale doit s’accompagner d’une dimension locale marquée. Afin de contribuer à établir une passerelle entre eux et l’Union européenne, il est particulièrement important que les projets ou les activités soutenus par le présent programme interpellent les citoyens dans leur vie de tous les jours, sur des questions qui les intéressent.
     

Diversité culturelle et linguistique

La Commission européenne s’est engagée à promouvoir la diversité culturelle et linguistique au moyen de différentes initiatives et programmes. Le programme «L’Europe pour les citoyens» peut contribuer à atteindre ces objectifs en rassemblant les citoyens européens de nationalités et de langues différentes et en leur donnant la possibilité de participer à des activités communes. La participation à un projet de ce type devrait sensibiliser l’opinion publique à la richesse de l’environnement culturel et linguistique en Europe. Elle devrait également promouvoir l’entente mutuelle et la tolérance, contribuant ainsi à l’émergence d’une identité européenne respectueuse, dynamique et diversifiée. Les promoteurs de projet sont invités à préciser, dans leur demande, la façon dont leur projet abordera ces questions.
 

Fertilisation croisée

Le présent programme prévoit des objectifs clairs et cohérents, qui doivent être atteints au moyen de différentes actions complémentaires. Ces actions s’adressent à différents types d’organisations. La coopération entre ces différents types d’organisations au titre du présent programme peut entraîner des synergies et un effet multiplicateur étendu. Par exemple, une conférence liée au jumelage de villes abordant des questions sociales peut profiter de la participation d’associations locales travaillant dans le domaine. Un groupe de réflexion pourrait collaborer avec une ONG européenne afin de mettre en œuvre de nouvelles méthodes de participation citoyenne. Une association responsable d’un mémorial des déportations pourrait associer les citoyens de villes jumelées à une commémoration. Le potentiel de la «fertilisation croisée» est très important. Par conséquent, les projets faisant intervenir différents types d’organisations mériteront une attention particulière.
 

Égalité d’accès au programme

Le principe de la non-discrimination fait partie des droits fondamentaux de l’Union européenne. La lutte contre la discrimination est un élément essentiel du programme «L’Europe pour les citoyens» destiné à tous les citoyens. Les projets doivent par conséquent être accessibles à tous les citoyens européens, y compris aux résidents autorisés, et être dépourvus de toute forme de discrimination fondée sur le sexe, l’origine raciale ou ethnique, la religion ou la croyance, le handicap, l’âge et l’orientation sexuelle.

Les promoteurs de projet doivent accorder une attention particulière à la nécessité de promouvoir l’égalité des chances pour tous, et plus particulièrement l’égalité entre les hommes et les femmes et les personnes âgées.

Le principe de l’égalité d’accès au programme n’empêche pas que des subventions soient accordées à des activités s’adressant essentiellement à certains groupes cibles (comme les personnes handicapées, les jeunes, les femmes, etc.).

Équilibre des genres
La Commission européenne promeut en effet activement l’égalité des chances pour tous et notamment l’égalité entre les femmes et les hommes. Tous les États membres ont décidé d’inclure le principe de l’égalité hommes-femmes (ou «égalité des genres») dans l’ensemble des politiques et actions au niveau européen, notamment dans les domaines de l’éducation et de la culture.
Le programme «L’Europe pour les citoyens» espère susciter une participation équilibrée entre les genres dans les projets soutenus, non seulement sur le plan global, mais aussi dans le cadre des différentes mesures. Au niveau du programme, cela signifie que des mesures appropriées doivent être prises, dans la mesure du possible, afin de susciter l’intérêt et la participation du sexe moins représenté dans chaque mesure.

Solidarité intergénérationnelle
Les changements démographiques seront l’un des problèmes majeurs pour l’Europe dans les années à venir et présentent un risque pour la cohésion de la société. Les objectifs du présent programme ne peuvent être atteints de façon satisfaisante s’il laisse de côté un important groupe de citoyens, à savoir les personnes âgées. Les promoteurs de projet sont invités à réfléchir à cette question dans leur projet et à encourager la participation des personnes âgées. Par ailleurs, ces citoyens ont un rôle particulier à jouer en ce qui concerne la transmission de la mémoire sur la construction de l’Europe d’aujourd’hui. Par conséquent, les promoteurs de projet devront plus particulièrement veiller à promouvoir les échanges et la solidarité intergénérationnels. Les projets doivent tenter de faire participer, dans la mesure du possible, tous les groupes d’âge aux activités proposées.
 

Visibilité, valorisation et diffusion

Visibilité du programme
Toutes les activités financées au titre du programme «L’Europe pour les citoyens» doivent contribuer à promouvoir ledit programme. Pour attirer l’attention sur le programme «L’Europe pour les citoyens», les activités et les produits financés à ce titre doivent par exemple mentionner clairement la contribution de la Commission (notamment en utilisant les emblèmes européens). La contribution de la Commission doit également apparaître clairement dans les relations avec les médias.
Les partenaires de projet doivent utiliser tous les moyens disponibles pour assurer une couverture médiatique suffisante (locale, régionale, nationale, internationale) pour leurs activités, avant et pendant leur mise en œuvre.

Le but est de s’assurer que tous les participants comprennent qu’ils participent à un programme européen, mais aussi de montrer au grand public que l’Union européenne soutient un projet de qualité, qui les intéresse directement et qui n’aurait pas pu exister sans cette aide.

La visibilité sera essentiellement assurée pendant la mise en œuvre du projet. Elle sera dès lors intégrée à la planification du projet.

La Commission collaborera également avec les autorités des pays participants afin d’assurer la notoriété du présent programme.
 

Valorisation et diffusion des résultats
La valorisation est définie comme le processus de diffusion et d’exploitation des résultats des projets afin de renforcer leur valeur et leur impact et d’en faire profiter le plus de citoyens européens possible.

Cet objectif de valorisation a trois conséquences:

  • Exploitation du potentiel des différents projets
    Les différents projets soutenus par le présent programme doivent veiller à assurer sa valorisation. Les promoteurs de projets doivent mener des activités destinées à mettre davantage en évidence les résultats de leurs projets, à mieux les faire connaître et à les rendre durables. Par exemple, ils peuvent encourager une couverture médiatique appropriée. Ils peuvent informer - éventuellement impliquer - des mandataires locaux, régionaux, nationaux ou européens. Ils peuvent également envisager de produire tout matériel facilitant la dissémination et l'exploitation des résultats, comme des dépliants, DVD, sites internet, publications, etc. Grâce à ces types d'actions, les résultats des projets continueront à être exploités et auront un effet positif sur le plus grand nombre possible de citoyens une fois menés à terme. En prévoyant des activités de valorisation dans le cadre de leurs projets, les promoteurs amélioreront la qualité de leur travail et contribueront activement à l’impact global du programme «L’Europe pour les citoyens». Cet aspect sera dûment tenu en compte lors de l'évaluation qualitative des candidatures.
     
  • Structuration du programme
    Le présent programme a été conçu pour assurer le plus grand impact possible, par exemple en définissant des priorités, applicables à l’ensemble du programme, ou en encourageant la collaboration entre des organisations ayant acquis de l’expérience dans un même domaine thématique. L’action «Tous ensemble pour l’Europe» joue un rôle particulier dans ce domaine.
     
  • Mesures prises par la Commission européenne
    La Commission européenne commencera par analyser la situation de la valorisation dans le cadre du présent programme et réalisera ensuite différentes activités destinées à renforcer cette dimension et à aider les promoteurs de projet dans ce domaine.
Dernière mise à jour: 16/01/2014  Imprimer | Haut de page